Martin Luther King (1929-1968)

 

Mini-biographie:

                Fils et petit-fils de pasteur, Martin Luther King (MLK) est élevé dans une société ségréguée (sud des États-Unis). Sa première expérience de la ségrégation raciale date de ses six ans quand deux camarades de jeu blancs lui disent qu'ils ne sont plus autorisés à jouer avec lui. Sa mère lui explique que c'est parce qu'ils sont maintenant dans des écoles ségrégationnistes blanches, mais lui souligne qu'il est aussi bon que n'importe qui. Il sort diplômé de Morehouse College avec un licence d'Arts en sociologie et obtient au Crozer Theological Seminary une licence en théologie. Il reçoit également un Doctorat en Philosophie de l'Université de Boston. En 1953, Martin Luther King devient le pasteur de l'église baptiste de l'avenue Dexter à Montgomery (Alabama). Pour Luther King, la ségrégation n'était que l'infime partie d'un problème bien plus vaste. Un problème au-delà des clivages Noirs / Blancs, un problème nécessitant la reconstruction de la société tout entière. (Citation n°1)

 

Sa vie et ses combats:

  • En 1955, il mène le Boycott des transports publics de Montgomery avec l'aide du pasteur Ralph Abernathy et d'Edgar Nixon, directeur local du National Association for the Advancement of Colored People. Un an après sa maison est attaquée à la bombe incendiaire ansi que quatres églises.

  • En 1957, Martin est élu président de la Southern Christian Leadership Conference

  • En 1958, il écrit un livre intitulé the Montgomery story (« la marche vers la liberté ») où il décrit son point de vue sur la ségrégation. ( photo -> )

  • Le 20 septembre 1958, il est poignardé à la poitrine par Izola Curry, une femme noire qui l'accuse d'être un chef communiste et qui sera jugée comme déséquilibrée. Martin Luther pardonne à son agresseur et dans une déclaration à la presse souligne la violence de la société américaine (Citation n°2).

  • En 1961 et 1962, en Géorgie, il rejoint les activistes locaux du Student Nonviolent Coordinating Committee (SNCC), et du National Association for the Advancement of Colored People mené par William G. Anderson, un médecin noir. Là-bas, il continuera son action à l'aide d'actions non-violentes efficaces (occupation de bibliothèques, stations de bus, restaurants réservés aux blancs, boycotts et manifestations).

  • En juillet 1962, il est condamné à 45 jours de prison ou 178$ d'amende. Il choisit la prison mais est discrètement libéré au bout de 3 jours par le shérif Pritchett qui s'arrange pour faire payer son amende. ( Citation n°3)

  • Le 13 avril 1963, il est arrêté après avoir mené un boycott à Birmingham et c'est là qu'il écrit la célèbre Lettre de la prison de Birmingham (Letter from Birmingham Jail), un traité définissant sa lutte contre la ségrégation. C'est ainsi qu'il recevra un soutien direct du président John Fitzgerald Kennedy, qui le fera libérer une semaine plus tard.

  • Le 28 Août 1963, Martin organise la Marche vers Washington et y présente son fameux discours : « I have a dream » ( Citation n°4 + photo -> ). 

  • En 1964, il est le plus jeune lauréat du Prix Nobel de la paix a être récompensé : il n'a que 36 ans. Cette récompense traduit bien l'importance de l'engagement de cet homme charismatique en faveur des droits de l'homme et de la paix.

  • Le 9 mars 1965, deux jours après le « Bloody Sunday », Martin mène une marche symbolique jusqu'au pont Edmund Pettus. ( photo -> )

  • En 1966, le pasteur de l'Alabama quitte le sud des Etats-Unis pour emménager à Chicago. Il découvre une autre forme de ségrégation, plus perfide. Dans le nord, le sort des Noirs, comme de l'ensemble des immigrés, se révèle particulièrement difficile. Isolés dans des ghettos, leurs conditions de vie sont déplorables.

  • Le 4 avril 1967, il fait à New-York le discours « Au-delà du Viêt Nam : le moment de briser le silence ». Il y dénonce l'attitude des États-Unis au Viêt Nam et insiste sur le fait « qu'ils occupent le pays comme une colonie américaine » et appelle le gouvernement américain « le plus grand fournisseur de violence dans le monde aujourd'hui ». Il insiste aussi sur le fait que le pays a besoin d'un plus grand changement moral. (Citation n°5)

  • En 1968, à Memphis (Tennessee), M.L. King est assassiné, alors qu'il vient soutenir une grève des éboueurs de la ville. L'enquête est menée de façon hâtive, son assassin est rapidement arrêté, jugé et condamné à la prison à perpétuité, il admettra sur son lit de mort, avoir fait parti d'une conspiration. ( photo -> )




Commentaires (9)

1. lol 05/11/2011

bien

2. elizabeth (site web) 11/05/2012

nice

3. INconito girls 23/09/2012

:)bravo

4. Ny Avo Arinia 01/11/2012

j'aime bien martin luther king !

5. Nathan (site web) 08/11/2012

mdddr eh nyavo arinia toi aussi martin luther king tfait se devoir

6. valentin 10/11/2012

ny avo et nathan!!!!

7. Yacine 14/11/2012

ah les bouffon

8. Tamére 02/01/2015

c'est pour les bolose

9. anonime 02/01/2015

martin luther king c'est mon frère

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×